Collège Armorin

Conteurs en herbe 2020-2021

Par NATHALIE GARAY, publié le dimanche 6 décembre 2020 21:42 - Mis à jour le lundi 18 janvier 2021 06:15
arton3211.png
Des élèves de sixième vont apprendre à mettre en voix un conte !

CINQUIÈME  SÉANCE: le vendredi 15 janvier

Les élèves font un cercle d'énergie: ils se passent l'énergie, en se regardant dans les yeux et en étant attentif aux autres.
 
 
Aux élèves, maintenant ! Blandine insiste sur 3 points: parler d'une voix forte, avoir des images de son conte en tête et ...se faire plaisir en racontant !
Léna et Emma insistent sur les sentiments de Dado face à un mari qui joue au séducteur.
Maria, Philomène et Zélie  choisissent de mimer certaines scènes, même si ce n'est pas toujours facile de s'exposer aux regards des autres.
Noé, Hector et Nino montrent que la vengeance peut parfois  s'effacer face à un sentiment plus noble...
Zvan, Melvin et Paul travaillent sur les changements de voix, car ils jouent plusieurs personnages.
Eliott, Baptiste et Aaron se partagent les rôles: Baptiste est le narrateur, Eliott joue les différents idiots et Aaron, le vieillard (qui parle avec un accent du midi !).
Nassima et Mathilde installent une belle émotion avec "Le phoque blanc".
Marley, Mahé et Noa connaissent si bien leur conte, qu'ils ont tendance à aller trop vite : ils ralentissent alors le rythme, pour que l'on puisse mieux  imaginer les scènes.
Bérenger, Samuel et Théo présentent un conte où il est question de transmission familiale.

........................................................................................................................................................................................................................................................................................................

QUATRIÈME  SÉANCE : le vendredi 8 janvier 2021.

Après un échauffement de rigueur...
Place aux conteurs !
Titouan présente à nouveau "Le phoque blanc", cette fois-ci avec Loni qui est encore un peu timide.
Marion et Eloise, même si Estelle est absente, racontent l'histoire des trois Idiots. Blandine leur suggère d'inventer des bêtises, si elles ne souviennent pas exactement du texte.
Nino est absent, mais Hector et Noé racontent leur conte: il est question de Samouraï et d'honneur...
Nathan, Neil et Actarus proposent une histoire qui "explique " l'origine de la constellation de la Grande Ourse.
Manon, Noély et Léone content l'histoire de Dado: la beauté intérieure, voilà l'important !
Souleyman, Ulysse et Mathieu (qui ne voulait pas être sur les photos) content l'histoire de Pierre le Rusé : un mouton y joue un rôle important ...
Lucas et Mathis parlent d'intelligence et de vantardise...Se vanter ne rend pas intelligent, le Chacal va en faire l'expérience...

....................................................................................................................................................

TROISIÈME SÉANCE: le vendredi 18 décembre 2020.

 
...place aux conteurs !
Léo et Lucas présentent le festin auquel s'invitent le Chacal et le Chien: quels sont les aliments qui se trouvent sur la table ?
Philomène, Maria et Zélie ont choisi de jouer certaines scènes de leur conte: "Le jeune homme qui avait fait un rêve": "voilà comment ça s'est passé", la conteuse      s'efface et la scène se joue devant nos yeux.
Loni n'est pas là, Titouan présente seul  le conte "Le Phoque blanc": non, la fin n'est pas triste !
Paul, Melvin et Evan présentent la situation initiale de leur conte "La Gourde qui parle": "en ce temps-là, il y avait en Afrique une sécheresse affreuse..."
Camille et Liam ont ajouté des gestes à leur conte "Un peu de soleil dans la mer", en faisant attention à ne pas mimer et conter en même temps. Ils ont aussi accordé plus d'importance à la fin de l'histoire: les pêcheurs , avides d'argent, n'ont pas su apprécier la poésie d'un rayon de soleil...
Léna et Emma proposent une image différente du mari de Dado la guérisseuse: c'est un vaniteux qui veut plaire, et non un mari qui veut que sa femme l'aime encore plus. Elles n'hésitent pas à interpeller le public: "Avez-vous deviné son voeu ?"
Shanys, Carmen et Cléa ont fait du jeune homme rêveur...une petite fille qui mûrit  au cours du récit pour devenir une jeune fille astucieuse. N'a-t-elle pas réussi à transformer son rêve en réalité ?
 
Nassima et Mathilde présentent des frères qui ont peur du beau chant du phoque blanc (Titouan les présentait, lui, comme admiratifs de ce beau chant). Elles ne savent pas encore si la fin est plutôt triste ou pleine de poésie...
Mahé, Marley et Noa expliquent comment l'enlèvement de la fiancée de Jo a donné naissance au volcan de la Martinique ("La montagne du Diable"). Une hésitation ? Pas grave, il faut continuer le récit !
Samuel n'est pas là, mais Théo et Bérenger présentent "La fête de Moussa": dans ce conte randonnée (ne pas hésiter à demander au public de répéter avec le conteur !) , le rôle de la grand -mère est essentiel: c'est elle qui permet à la petite fille couvée par sa mère, de s'émanciper et de se marier.

...................................................................................................................................

DEUXIÈME  SÉANCE  : le vendredi 11 décembre 2020.

Les élèves travaillent par demi-groupes. Tout d'abord, il faut s'échauffer. Blandine lance un thème et sans réfléchir, par association d'idées, les élèves lancent un mot, l'accompagnant de la main, au centre du cercle. Comme si le mot était au bout de la main ...
Les mots fusent.
Nature ? Rivières, arbres, chênes, fleurs, loups ...
Ville ? Gratte-ciel, bouchon, voiture, camions...
Campagne ? Papillons, champs, blé, oiseaux ...
Mer ? Poissons, océans, sel, Nemo ...
 S'échauffer passe aussi par la voix... Les élèves s'amusent avec les virelangues : chez les Papous, y'a des papous papas et des papous pas papas...
   Il est temps maintenant de se jeter à l'eau et de présenter son conte !
Liam et Camille présentent "Un peu de soleil dans la mer". C'est un conte amusant, qui montre aussi qu'il faut se méfier des apparences !
Histoire ? Raconte !
Emma et Léna nous laissent imaginer quel peut être le 3ème voeu de Dado la guérisseuse...
Damla et Emma nous racontent l'histoire de Pierre le rusé :  tel est pris qui croyait prendre !
Grâce à Sati et à Agathe, nous savons l'origine de La Grande Ourse ("Le cheval étoile").
Souleyman et Ulysse avaient choisi aussi "La fin du monde". Dans leur groupe, il y avait aussi Mathieu qui ne souhaitait pas être pris en photo.
Aaron, Eliot et Baptiste décrivent les épreuves que doivent réussir trois Idiots pour pouvoir se marier...
Mathis et Lucas racontent comment un Chien remet un Chacal vantard à sa place ("Le Chacal et le Chien").
Conseils de Blandine pour tous :
- Bien connaître TOUT le conte et pas seulement son passage, afin de pouvoir aider ses partenaires.
- Ne pas se couper la parole, ce n'est pas grave si la formulation est un peu différente.
- Bien articuler (surtout avec le masque) , aller chercher le public (le regarder, s'adresser à lui).
- Conter en enlevant les mains des poches !
- Faire un schéma pour bien se souvenir de l'histoire (les lieux / les personnages/ combien de temps dure l'histoire).
- Lire plusieurs fois son conte, puis le laisser et le rêver. Ensuite, le raconter à un de nos proches . Surtout pas de "par cœur" !

....................................................................................................................................................................................................................................................................................................

PREMIÈRE  SÉANCE  : le vendredi 4 décembre 2020.

Conteurs en herbe, c’est reparti !
Deux classes de sixièmes.
Mme Chambert, notre documentaliste.
Blandine Peccaud , conteuse.
Mme Garay, professeure (et auteure de ce blog ! )
Cette année , c'est une nouvelle conteuse qui va nous accompagner dans notre projet : Blandine Peccaud.
Avec son Tingsha (cymbales tibétaines), elle nous a fait voyager : en Afrique avec Mayindu, dans les pays froids avec la petite fille aux allumettes... Il a été aussi  question de contes qui nous ont parlé  de sagesse, de diableries... Installés au calme , dans le nouveau CDI, les sixièmes 1 et 3 ont écouté avec attention les différentes histoires... Dès la semaine prochaine, ce sera à leur tour de mettre en voix leur conte ! Comme la conteuse aujourd'hui, ils devront garder le masque et apprendre à faire passer leurs émotions, même avec un  visage caché...